Performances multisensorielles

MEMOREX MEMOREX

performance gustative, olfactive et sonore
vins naturels et oxydatifs / cassettes audio vierges vintage

2019

Je relie les vins, les cassettes, les petites et grandes histoires, la géographie, le marketing dans un storytelling qui se déploie au grès d'une dégustation collective.
Empruntant aux formes de la dégustation de vin, du rituel divniatoire, de la conférence et du conteur, je propose une approche de l’écoute profonde (deep listening) tout en jouant de phénomènes d’induction.
Anecdotes, souvenirs, vapeurs et spirits se mélangent en un étrange moment de convivialité autour de nos sensibilités propres. 

 

◆    ◆    ◆

 

CABINET DE FERMENTATIONS, SOUPE PERPÉTUELLE ET FUMOIRS PRIMITIFS

installation / performance participative 

Parcours d’art contemporain Les Maisons Folles à Ronchin 
2018

Une installation/performance en 3 parties, dans une habitation du quartier des Fleurs à Ronchin.
Il s’agissait ici d’inscrire des pratiques gastronomiques ancestrales comme la fermentation, la soupe perpétuelle et la fumaison dans le quotidien d’une famille urbaine. A l’échelle des heures, des jours voire des semaines, ces actions engagent à une appréciation différente des durées et donc de la perception du continuum qui relie la naissance à la mort. 

La soupe perpétuelle trônait dans une cuisine sommaire reconstituée au beau milieu du salon. Durant les 3 jours de l’évènement, les visiteurs ont été sollicités à intervenir, et ce en plusieurs temps.
Un tableau à plusieurs entrées sur un paperboard indiquait l’heure de passage du participant, l’état dans lequel il avait trouvé le bouillon, les défauts et améliorations possibles qu’il avait suggéré, les modifications qu’il avait apporté et enfin sa signature.
Au final se sont succédé plus de 150 participants et la soupe est passée par bien des phases, à cause ou grâce au caractère volatile et donc temporaire de ses propriétés organoleptiques.
Une responsabilité collective, partagée, et comme bien souvent lors des grandes consultations populaires, le résultat pique.

La seconde partie prenait la forme d’une dégustation orientée d’un assortiment de légumes lacto-fermentés, créés en famille, 2 semaines plus tôt.
Chacun y avait mis du sien, y compris Paloma, 1 an.
Il faut comprendre par là qu’une partie des lacto-bactéries que nous avions cultivée dans leur cuisine provenait de nous, de nos mains propres qui avaient manipulé les légumes.
Nous avons partagé ensemble plus qu’une recette, d’abord de la confiance, on parle tout de même de bactéries, c’est de la vie. 

Puis de la transmission, d’histoires, de savoirs et de gestes, ancestraux et spécifiques. 

Enfin des responsabilités, car pendant deux semaines, la famille a veillé au bon développement de ce biotope, notre création collective.

Le hasard a fait que Rodolphe, habitant de la maison soit paysagiste. Nous avons donc conçu ensemble une sorte de four/fumoir primitif à deux chambres communicantes, creusées à même la terre, dans le jardin.

S’il nous a fallu revoir plusieurs fois sa conception lors des premières heures de test, notre double foyer s’est révélé efficace et le voisinage a vite compris qu’il fallait en profiter. On nous a amené quelques poulets, une tête d’agneau, un saumon, des légumes que nous avons fait fumer quelques heures avant de les amener à la table du banquet de quartier donné le soir même.

 

◆    ◆    ◆

 

RETOUR DU JAPON 

performance sonore / installation immersive

2012
Extrait / bande annonce ICI
Restitution d'une résidence itinérante au Japon (hiver 2011) organisée par artconnexion

Des tapis de yoga sont disposés au sol de manière concentrique autour d'une marmite posée sur un réchaud à gaz. À l'intérieur, le dashi, bouillon d'algues et de poisson fermenté et fumé, base de la cuisine japonaise. La terre (fermentation), la mer (poisson, algues) et le feu (fumaison). 

Cette pièce immersive constitue le prolongement d'un voyage au Japon durant lequel j'ai passé des jours à enregistrer et filmer l'eau sous toute ses formes ainsi que l'activité volcanique. 

Ce n'est pas tant le son de l'eau qui est partagé ici, mais surtout les sensations qui entouraient les moments de captation. Le parfum du dashi devient entêtant, la vapeur envahi la pièce, les murs se parent d'humidité. Le dashi se transforme en mer, les sons en ondes, en vagues, en waves

Des sons de flux et de reflux de groupes humains, de transports. Des fluxs électriques, électroniques, mécaniques, chaotiques, volcaniques, arythmiques, des alarmes aussi, des breaks et, sous-jacents, d'autres mouvements infinis, imperturbables, cosmiques.

ci-contre un extrait/bande annonce

 

◆    ◆    ◆

 

PERFORMANCE 2 EN 1

performance musicale et gustative

stand / orgue électronique / haut parleurs / friteuse / kruscikis / moniteur / électronique

2008

Je joue de la polka, cuis et distribue des beignets polonais en même temps. Ce sont des éléments de ma culture ma famille étant originaire du bassin minier. Mon grand-père mineur jouait ces airs dans les bals le dimanche, son jour de repos. Le dimanche était également le jour où l'on recevait, le jour des pâtisseries. Enfant j'ai eu parfois droit à ces doubles dégustations.

Durant la performance, je compte et incrémente mes fausses notes et le nombres de beignets partis. Quand la cadence le permet, je danse. Se conjuguent ici l'odeur de friture, le sucre, le rythme, les sons de clavier désuets et la mémoire, mais aussi la question du travail, de la limite entre performance et prestation. Et opèrent des glissements sémantiques,  être artiste du dimanche, avoir un métier alimentaire,  jongler entre les deux.  

 

◆    ◆    ◆

 

Using Format