MOONSHINERS

performance / installation / brasserie de saké

avec le collectif MABRUZZA
World Design Street Festival, Lille Capitale Mondiale du Design 2020

12/2019

Moonshiners est un projet collectif, une performance au long cours durant laquelle une équipe internationale tient une mystérieuse unité de production fédérée autour d’un champignon ancestral, aspergillus oryzae, aussi appelé koji en japonais.

Quelque part entre la brasserie de saké et la fiction survivaliste, le Projet.

Nous croyons en l’existence d’analogies fortes entre l’amitié, l’entreprenariat et la fermentation, considérant Le Projet comme un environnement symbiotique nécessitant du temps, de la confiance et de l’énergie.

Nous communiquons ces idées via un bureau des explications, conçu par le professeur et artiste Xinke Yu. Elle y performe des consultations au travers d’un dispositif personnel, partageant la singularité et la qualité de son point de vue sur le projet, sur le monde et sur la vie. Mr Barry, notre Chef, officie aux commandes des cuisines. Il recueille les fragiles légumes ensemencés de koji dans la chambre d’incubation et les travaille en friture légère. Il prépare aussi une multitude de tsukemono, légumes fermentés dans la lie de notre saké.

Le Professeur Yu officiant au bureau des explications

Le Chef Mr Barry

Nous avons parfois eu recours à un ressort créatif particulier : penser notre action dans scénario d’effondrement économique.

Cependant le Projet se déploie comme un simulacre d’entreprise : un produit et ses dérivés sont conceptualisés et réalisés, une unité de recherche et développement travaille sur le design des contenants, la mise en place du storytelling, la création de nouvelles recettes et la réutilisation/revalorisation des restes et résidus.

Au centre, notre amitié, qui fonde nos relations d’équipiers. Fabriquer du saké est réellement chronophage et nécessite une attention et une exigence absolue tout au long des étapes. Notre gamme de production s’appuie sur une boisson entre le saké rustique coréen (makgeolli) et le celui japonais (doburoku). Nous préferons cependant aux levures traditionnelles des levures de bière produites localement, parfois récoltées à même les bouteilles.

L’objet de notre travail relève donc de l’hybridation entre des philosophies et des cultures différentes appliquées à des produits similaires.

Nous avons expérimenté en modifiant les intrants, qu’il s’agisse des sources d’amidon (corn flakes, Chocapic, pommes de terre, patate douce) ou d’arômatisants (coca zero, jus de cerise, céleri). Nous avons pensé dans une certaine mesure aux denrées de second ordre, à certains ingrédients industriels considérés comme de la calorie vide.

Les résultats sont parfois probants, d’autres fois juste intéressants, et il arrive aussi que l’on se retrouve à questionner le bien fondé d’une boisson alcoolisée au goût de chocolat artificiel...

Chambre d'incubation

Légumes kojifiés

La couveuse à koji

Dans une serre nimbée de lumière blanche, le koji pousse sur un substrat de riz, à 30°C et 80 % d’humidité durant 48h dans des conditions d’hygiéne absolues. Manutention et entretien toutes les 6 heures.

L’installation comporte un volet sonore assuré par le designer sonore Matt Subjex. Il capte des signaux d’activité du saké en cours de fermentation et les guide dans un programme MaxMSP qu’il a conçu pour générer une bande son quadriphonique. Cette création sonore articulée autour des micro-organismes habille et accompagne le travail de l’équipe, comme une forme poétique de team-building sensoriel maintenant la cohésion d’entreprise entre micro et macro travailleurs.

Flacons en terre émaillée inspirés de ceux produits par les traficants d’opium chinois au VIII ème siècle

Shooting photo publicitaire


Moonshiners is a collaborative, long lasting performance involving an international team running a mysterious production unit. The action gravitates around an ancestral fungi called aspergillus oryzae, Koji in japanese. Somewhere between a saké brewery and a survivalist fiction, Le projet.

We believe in the existence of strong analogies between friendship, entrepreneurship and fermentation, considering Le Projet as a whole symbiotic environment needing time, trust and energy.

This idea is developped by our communication office under the form of «the desk of explanations». That desk takes place in a greenhouse designed by professor & artist Xinke Yu where she performs consultations sharing the singularity and the quality of her point of view on the project, on life and on the universe. Friendship is a central node in our team; we value trust, patience, warm fellowship as essential elements. Saké making remains a hard, time-consuming work, requiring self-involvement and a high maintenance. Our production range is based on a recipe mixing a Korean rustic saké (makgeolli) and a Japanese one (doburoku). We prefer to use locally produced beer yeasts, sometimes harvested directly from the bottles. The purpose of our work is therefore an hybridization between different cultural approaches of some very similar products. However, the Project deploys itself as a simulacrum of business. Apart from the «regular» saké production line, there’s a research and developement unit in charge of the design of the containers, the marketing strategy, the creation of new recipes, the recycling / upcycling of byproducts.

Our experimentations are often conducted following a scenario of an economical collapse : we use lowgrade or industrial empty calorie food as well as local vegetables. Starch sources such as corn flakes, chocolate cereals, potatoes, sweet potato or flavorings like coca zero, cherry juice or celery. Starchier vegetables are used as a substrate to grow koji and develop new flavors, while other ones are burried into our sake lees to ferment. We also got a canteen where those vegetables are skillfully prepared by our Chef Mr Barry. The sound part of the project is held by Matt Subjex, a sound designer. He uses fermentation activity like burps and bubbles in order to trigger signals in a MaxMSP program that generates a quadriphonic soundtrack during the performance. This life generated composition surrounds our own working activity, somewhere between muzaak & team-building, uniting micro & macro workers.

Using Format